Le stream dans l'abîme

En dépit des moyens et du budget mis en oeuvre, la loi hadopi n'a abouti qu'à une seule condamnation, laquelle n'a pas été appliquée. De fait, depuis quelques mois les sanctions envisagées ont purement et simplement été supprimées. Les producteurs et distributeurs de cinéma ne désespèrent cependant pas de mettre un terme à la contrefaçon et à la diffusion de contenus culturels gratuits sur la toile. Le tribunal de grande instance de Paris a ainsi ordonné hier le blocage de 16 sites de streaming d'ici deux semaines. Il incombe donc aux fournisseurs d'accès (free, orange, bouygue...) d'interdire l'accès aux sites visés et aux moteurs de recherche (google, bing, yahoo...) de ne plus les faire figurer dans les résultats des requêtes.

La quadrature du net par le biais de son porte parole "Jérémie Zimmermann", est dors et déjà montée au créneau en dénonçant ce qui pourrait "avaliser les formes de censure privée qui se développent partout sur Internet et minent les droits fondamentaux. Voici l'article complet : ICI .

Rappelons que si les ventes de DVD sont en baisse, la fréquentation des salles de cinéma est elle en constante augmentation, voyant ainsi le nombre d'entrées par an passer de 190,2 millions en 2008 à 203,4 millions en 2012.

Il semblerait que la solution ne soit pas encore dans les paniers et que le sempiternel débat ait de beaux jours devant lui.

Wiki en zik

Listen to wikipédia : Wikipédia est devenue en quelques années la référence en matière de web participatif et un outil quasiment incontournable lors d'une recherche sur internet. De part sa nature collaborative le site est régulièrement décrié comme étant peu fiable et potentiellement sujet à la censure et autres modifications intempestives. Or si des études ont largement démontrées que les infos y étaient presque aussi fiables que celles proposées par l'encyclopédie Britannica, on a quand même le droit de vérifier.

Un petit site permet justement de suivre en temps réel toutes les modifications apportées aux articles... et en musique s'il vous plait ! Du temps perdu... ou vendu à la sérendipité, à vous de voir.Listen to wikipédia

3D et réalité augmentée...à la craie

On nous a promis pour 2014, la possibilité de transférer en temps réel n'importe quel élément virtuel dans notre réalité... Si la technique existe, elle ne semble être à la portée que des seuls Peter Jackson  et autres Michaël Bay et moyennant des machines qui dépassent et de loin les capacités de notre parc informatique. Ce ne sera donc pas cette année que vous pourrez tourner votre film de noël en intégrant un extra-terrestre en post-production (et encore moins en réalité augmentée).

Certains ont donc pris le contre-pied du tout numérique et de l'ultra haute technologie hors de prix et inaccessible en réalisant des oeuvres avec de simples pastels, les 3D sidewalk chalk. Un résultat saisissant et garanti sans retouches numériques !

 

 

Le jeu du mois : "SteamPunk Tower"

Steampunk Tower est une interprétation inversée du concept de tower defense : au lieu de construire des tours de défense, on doit assurer la défense d’une tour. Mais alors, on ne va quand même pas monter des tours pour protéger la tour ? Non, mieux : on l’équipe directement de mitraillettes et autres émetteurs de lasers mortels.

Chacune des armes peut être déplacée à volonté d’un côté à l’autre de la tour pour faire face aux hordes d’ennemis qui lui veulent du mal. Pour les aider à recharger plus vite, on les ramène au centre, et s’il faut les upgrader pour les rendre plus puissantes, on les descend momentanément au sous-sol.

Pages

S'abonner à Espace Numérique de la médiathèque de Montalieu-Vercieu RSS